Présentation

Objectifs de l’atelier « hors les murs »


L’objectif de l’atelier « hors les murs » est d’explorer des pistes de travail pour construire un modèle de bourg à énergie positive ; préfigurer avec les habitants un programme d’actions et imaginer avec eux le devenir et la transition énergétique et sociale de Benais ; bénéficier de la créativité des étudiants ; tester la réception par les habitants de pistes de projets élaborés par les étudiants. Ces pistes de travail sont d’autant plus intéressantes à tester que le PNR est entré en phase de révision de sa charte : ce sera l’occasion de débattre avec les élus et les habitants d’objectifs qu’il se fixera pour les 15 prochaines années.

L’atelier hors les murs prévoit d’associer trois établissements d’enseignement supérieurs : L’école nationale supérieure d’architecture de Paris la Villette, l’Agrocampus Ouest d’Angers et l’École supérieure des Arts modernes ESAM Design de Paris.

L’objectif est de mettre les étudiants en situation de collaboration interdisciplinaire. Le dispositif d’inter-formation apporte une ouverture à d’autres compétences et des enrichissements mutuels. La découverte de méthodes de travail, d’angles d’attaque d’un sujet, la diversité des points de vue, sont vécus comme complémentaires.

Les compétences réunies dans le cadre de cet atelier à Benais se répartissent entre design d’espace, architecture et paysage et constituent des apports complémentaires. Les étudiants en design ont une approche spécifique par les usages qui sera complémentaire des architectes et des paysagistes.

Les étudiants en architecture apporteront une réflexion sur la typologie de l’habitat, une analyse historique et architecturale du cadre bâti en relation avec l’organisation de la ville. Ils ont la capacité d’émettre des préconisations en fonction des enjeux identifiés dans le diagnostic, de formaliser des esquisses de scénarii de projet architectural et urbain ancrées dans le territoire.

L’appréhension de l’échelle du bourg sera complétée par l’approche plus large des étudiants en paysage qui s’intéresseront dans un premier temps au bassin de vie (communauté de communes) et aux relations avec Bourgueil, Chinon et Langeais. Ils interviendront sur une période de 3 semaines en amont du Workshop et pourront ainsi faire bénéficier de leur analyse les autres étudiants.

Dans le cadre du workshop, l’association didattica apporte son soutien dans la mise en œuvre de la démarche participative : mobilisation des habitants, préparation des ateliers participatifs, pré-enquête sur les représentations habitantes du territoire et de son futur.

 

La démarche pédagogique


Le format du workshop est une articulation entre le format intensif, une semaine à l’ENSAPLV et à l’ESAM Design, et celui du projet d’Agrocampus Ouest d’Angers qui dure 6 semaines.

ENSAPLV & ESAM Design : objectifs et compétences visées

L’atelier hors les murs est une unité d’enseignement intensive (IP 928) pluridisciplinaire destinée aux Masters, qui s’y inscrivent volontairement. De même, à l’ESAM Design, le dispositif est un workshop intégré à la pédagogie de l’année avec une inscription volontaire et motivée. Objectifs et compétences visées :

Travail en situation réelle

– Travailler sur un projet « réel » porté par une collectivité et ancré sur un territoire

Inter-formation

– Apprendre à travailler en dialogue avec des étudiants issus d’autres formations des métiers de la conception
– Savoir reconnaître et optimiser les compétences de chacun pour réaliser un objectif commun

Restitution / représentation

Apprendre à restituer la progression des réflexions d’une manière graphique ainsi qu’à l’oral devant un public directement concerné

Connaissances théoriques

Acquérir des connaissances théoriques sur les démarches participatives : méthodes de projet, programmation culturelle en milieu rural, programmation participative, et techniques sur les sujets (Culture, Energie)

AGROCAMPUS OUEST : objectifs et compétences visées

L’unité d’enseignement « Projet de territoire : planification » appartient à la dernière année du cursus d’ingénieur en paysage d’ACO. Elle a lieu à la fin du premier semestre de M2, juste avant le départ des étudiants en stage de fin d’études. Elle représente un volume 6 semaines (156H).

Objectifs et compétences visées :

– Diversifier sa pratique du projet
– S’initier à des thématiques actuelles et des pratiques émergentes du projet de paysage 
– Affiner la communication orale, écrite et graphique des projets
– Appréhender la complexité dans le cadre d’un projet réel
– Savoir se positionner en tant qu’ingénieur-paysagiste vis-à-vis des autres professions

Descriptif :

– Il s’agit d’un atelier de projet au choix permettant d’approfondir une thématique d’aménagement actuelle et qui contribue aux évolutions des pratiques paysagistes contemporaines. Cette thématique « émergente » est abordée ici via le « projet de territoire ».

– Cet atelier de projet assure à la fois des temps de travail individuels et collectifs, sur un site français ou étranger et favorise des partenariats avec d’autres établissements (instituts d’urbanisme, écoles d’architecture ou d’agronomie, écoles du paysage, etc.).


Voir aussi la présentation des enjeux